Biogaran, le premier laboratoire générique français, annonce le lancement de ses activités au Gabon

Libreville, Gabon, 23 octobre 2019

Libreville, Gabon, le 23 octobre 2019 – Le laboratoire pharmaceutique Biogaran, acteur majeur des médicaments génériques en France annonce le déploiement de ses activités commerciales au Gabon. La cérémonie de lancement se tiendra à l’hôtel Méridien Ré-Ndama à Libreville, le 21 novembre 2019, en présence d’Emmanuel Le Doeuff, Directeur Général et Directeur des Affaires Internationales de Biogaran.

Avec une population de près de 2 millions d’habitants, le Gabon est le second pays où le PIB par habitant est le plus élevé en Afrique centrale, selon les chiffres du FMI pour l’année 2017. La création de l’assurance maladie universelle en 2007 par le biais de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) constitue un des piliers de la politique sociale du Gabon. En effet, ce dispositif de sécurité sociale a permis de concrétiser l’ambition d’une couverture maladie universelle et d’améliorer l’état de santé de la population gabonaise.

Biogaran, filiale du Groupe Servier et 1er laboratoire français de médicaments génériques en France, commercialisera 35 médicaments provenant de sa gamme de près de 900 références. Importés de France, ces médicaments génériques bioéquivalents respectent les standards européens et répondent à des enjeux de santé publique au Gabon et plus généralement en Afrique.

Les médicaments Biogaran couvrent un large éventail de pathologies de plus en plus présentes sur le continent africain telles que l’hypertension et le diabète, dont le Gabon est le 3e pays le plus affecté de la sous-région d’après la Fédération internationale du Diabète (FID) [1].

Le déploiement de Biogaran sur le continent africain représente une alternative pour les pouvoirs publics africains dans leur lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques. D’après l’organisation ENACT Africa[2], le marché mondial des médicaments contrefaits représente 200 milliards de dollars. Ces produits pharmaceutiques frauduleux se trouvent majoritairement dans les pays en développement dont 42% se trouvent en Afrique, selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Chaque année, ces médicaments de qualité inférieure ou falsifiés causent la mort de près de 100 000 personnes en Afrique, selon l’OMS.

Avec cette ouverture, Biogaran renforce son empreinte géographique en Afrique. Le laboratoire pharmaceutique est présent au Nigéria depuis 2017, à travers Swipha, une société de production et de distribution de médicaments dédiée au marché nigérian. Depuis le début de l’année 2019, Biogaran exporte ses produits en Côte d’Ivoire et a par ailleurs lancé ses activités en République du Congo en septembre dernier. Le laboratoire prévoit également d’étendre ses activités au Mali, au Sénégal et à la Guinée-Conakry en début d’année 2020. 

 

[1] https://diabetesatlas.org/IDF_Diabetes_Atlas_8e_interactive_FR/

[2] https://enact-africa.s3.amazonaws.com/site/uploads/2018-11-12-counterfeit-medicines-policy-brief.pdf

 

À propos de Biogaran

Biogaran est un laboratoire pharmaceutique français spécialisé dans les génériques, filiale de Servier et dont le siège se trouve à Colombes (France). Fondé en 1996, il est aujourd’hui numéro un français des génériques. Sur l’exercice 2018, Biogaran a réalisé un chiffre d’affaires brut de 1,252 milliards d’euros avec 290 millions d’unités vendues. À l’international, le groupe est notamment présent au Brésil à travers la société Pharlab. Avec le rachat au Nigeria de Swipha en 2017, laboratoire de médicaments génériques, il réalise sa première implantation en Afrique.
Plus d’informations : www.biogaran.fr

À propos de Servier

Servier est un laboratoire pharmaceutique international gouverné par une Fondation, et son siège se trouve en France à Suresnes. S’appuyant sur une solide implantation internationale dans 149 pays et sur un chiffre d’affaires de 4,176 milliards d’euros sur l’exercice 2017/2018, Servier emploie 21 700 personnes dans le monde. Totalement indépendant, le Groupe réinvestit 25 % de son chiffre d’affaires (activité princeps) en Recherche et Développement et utilise tous ses bénéfices au profit de son développement. La croissance du groupe repose sur la recherche constante d’innovation dans cinq domaines d’excellence : les maladies cardiovasculaires, immuno-inflammatoires et neurodégénératives, les cancers et le diabète, ainsi que sur une activité dans les médicaments génériques de qualité. Servier propose également des solutions de e-santé allant au-delà du développement de médicaments.
Plus d’information : www.servier.com

 

CONTACT PRESSE

35°Nord - Agence de communication et de relations presse 
Aunel Loumba  
 
al@35nord.com
+33 6 98 79 61 15

Contact Presse

Informations